Comment introduire la réalité virtuelle en maison de retraite ?

1/2/2021

Introduire la réalité virtuelle en maison de retraite, et pourquoi pas ? A partir de 2030, le nombre de seniors dépendants ne cessera d’augmenter. Nous devons dès aujourd’hui chercher des solutions pour répondre à cet enjeu sociétal de taille. Les révolutions technologiques de ces dernières années ont mis à notre disposition des outils performants. Pourquoi ne pas en faire profiter les personnes âgées et ainsi améliorer leurs conditions de vie en établissement ?  Réconcilier nos aînés avec la technologie peut parfois s'avérer difficile mais introduire la réalité virtuelle en EHPAD n’est pas impossible pour autant. Lumeen l’a fait, on vous explique comment on s’y est pris.

Introduction réalité virtuelle résidente maison de retraite

Un nombre de seniors en maison de retraite à la hausse à partir de 2030

À partir de 2030, la France connaîtra une hausse du nombre de personnes âgées. Les premières générations du baby-boom d’après-guerre auront 85 ans, l’âge moyen d’entrée en maison de retraite. Les chiffres préoccupent : les études estiment qu'entre 1,43 et 1,71 million de personnes âgées seront dépendantes en 2030. Or, lorsqu’un résident est admis en établissement, il est souvent contraint d’y rester. Maintenir un lien social et lutter contre l’isolement voire la dépression devient alors difficile. Comment faire face à cet enjeu de santé publique qui nous concerne tous ? Il convient d'ores et déjà de proposer des solutions pour améliorer la prise en charge de nos aînés d’aujourd’hui mais aussi de demain.

Personnes âgées et technologie : une fracture numérique insoluble ?

Vieillissement démographique va de pair avec révolution technologique. Ces 50 dernières années ont été marquées par de nombreuses avancées dans le domaine. Pourtant, il semble que les seniors ont en grande partie été laissés de côté lors du passage aux nouvelles technologies.

Une étude CSA Research réalisée en 2018 démontre que 27% des plus de 60 ans n’utilisent jamais Internet, c’est-à-dire plus de 4 millions de personnes en France. De plus, 43 % des 70 ans et plus n’ont pas d’ordinateur et 18 % ne disposent pas de téléphone mobile. 

Les générations plus anciennes sont en effet parfois très éloignées de cet univers, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, par faute de le comprendre. Les personnes âgées n’ont pas été formées à ces nouvelles technologies et sont donc moins qualifiées. Cela se traduit souvent par un sentiment d’incompréhension et de désintérêt. La peur du caractère froid et impersonnel que renvoient les nouvelles technologies rebute aussi souvent nos aînés. Enfin, de nombreux seniors ont pu se passer de ces technologies jusqu’alors et estiment donc qu'elles ne sont pas nécessaires à leur quotidien.

Comment introduire la réalité virtuelle en maison de retraite pour la première fois?

Néanmoins, les termes technologies et seniors ne sont pas contradictoires pour autant, ils pourraient même être complémentaires. En effet, pourquoi ne pas utiliser le côté positif de ces technologies et en faire bénéficier nos aînés ?

La réalité virtuelle proposée par Lumeen présente un avantage par rapport aux autres technologies : sa simplicité d’utilisation. D’autant plus lorsqu’on l'utilise en maison de retraite. En effet, il n’y a aucune manipulation compliquée à faire pour les personnes âgées. Ce sont les animateurs des établissements qui pilotent la séance à distance et accompagnent l’immersion des seniors grâce à la tablette, connectée aux casques. Il leur suffit de choisir un contenu dans la librairie et de le diffuser dans les casques. 

Les personnes âgées n’ont alors plus qu’à se laisser transporter grâce au casque de réalité virtuelle. Cependant, être confronté à un casque de ce type pour la première fois peut questionner voire effrayer les seniors. Pour que la réalité virtuelle soit bien acceptée, il n’y a pas de mystère : il faut faire preuve de pédagogie, de bienveillance et de patience.

Robin, co-fondateur de Lumeen, a travaillé plusieurs années en tant qu’infirmier en EHPAD. Il nous explique comment il procède lorsqu’il doit introduire la réalité virtuelle pour la première fois à des seniors.

1. Expliquer le concept de réalité virtuelle

Selon lui, dans un premier temps, il convient d’expliquer la technologie et sa manière de fonctionner. Robin explique que parler de « lunettes de réalité virtuelle » plutôt que de casque est plus concret pour les personnes âgées. Cela permet de les rattacher à un élément qu’ils connaissent. "Faire appel à l’imagination des pensionnaires est essentiel. Ils doivent comprendre que ces lunettes vont les faire voyager dans un autre environnement, à 360 degrés. Ainsi, ils pourront voir des images devant mais aussi derrière eux. Ce sera comme s’ils y étaient véritablement" raconte Robin.

"Les seniors ne prennent réellement conscience de ce qu’est la réalité virtuelle une fois l’immersion commencée. Cependant, leur expliquer précisément à l’avance ce qui va se passer est crucial pour qu’ils puissent pleinement en profiter par la suite".

Robin, co-fondateur de Lumeen

2. Introduire physiquement le casque

La seconde étape est celle de l'introduction physique du casque. Montrer et faire manipuler le casque suffit à ce qu'il devienne un outil digne de confiance. "Pour faciliter l’acceptation de ce casque, on peut le poser simplement devant les yeux, sans qu’il soit nécessairement attaché derrière la tête. L’idée est avant tout de montrer aux personnes âgées que le casque ne présente aucun risque, qu’elles en sont maîtres et peuvent mettre fin à l’immersion facilement si elles le souhaitent" explique Robin.

3. La tablette, outil de médiation

Avant de commencer l’immersion, se servir de la tablette comme outil de médiation est indispensable. Celle-ci permet aux pensionnaires de prévisualiser les expériences et de choisir facilement ce qu'ils veulent voir. Ils peuvent ainsi décider de nager avec les dauphins, de partir en Thaïlande ou d'assister au spectacle du Cirque Bouglione ! La tablette est donc un véritable atout : les documents introductifs qui précèdent chaque immersion nourrissent l’envie de mettre le casque et réduisent l’appréhension qu’il pourrait susciter.

Ainsi, l'introduction de la réalité virtuelle nécessite un accompagnement constant, si l'on veut que celle-ci soit acceptée au mieux par les seniors. La disponibilité de l’animateur de la séance est primordiale. Il doit pouvoir répondre à toutes les questions et rassurer durant toute la séance. N’ayez crainte, une fois le principe testé par les seniors, ce sont souvent eux qui en redemandent !

Les bénéfices de la réalité virtuelle en maison de retraite

Trente ans de recherche ont prouvé l’efficacité clinique de la réalité virtuelle dans de nombreux domaines. Il est désormais temps de faire profiter les personnes âgées de cette technologie. Lumeen est justement à la base d’un processus d’évaluation clinique, avec l’objectif de mettre en évidence les bénéfices de cette dernière pour les seniors.

Les bienfaits de la réalité virtuelle en maison de retraite peuvent être sociaux. Elle favorise le bien-être, le lien social, l’accès à la culture et le lien intergénérationnel. Ils peuvent aussi être thérapeutiques et apaiser l’anxiété et la douleur, lutter contre la dépression et l’apathie, raviver des souvenirs et stimuler des fonctions cognitives. De ce fait, la réalité virtuelle fait partie des thérapies non médicamenteuses, puisqu’elle permet de soulager certains maux et de contribuer au bien-être et à l’amélioration de la qualité de vie. Retrouvez plus d’informations à ce sujet dans notre article : Les bienfaits sociaux et thérapeutiques de la réalité virtuelle en Ehpad.

Conclusion

Ainsi, l’usage des gérontechnologies est une piste plus que sérieuse lorsqu’il s’agit de relever le défi du bien-vieillir. Démocratiser l'usage de la réalité virtuelle en maison de retraite est donc essentiel. Grâce à Lumeen, nous sommes fiers de proposer dès aujourd’hui des solutions aux problèmes sociétaux de demain.

En savoir plus sur la solution Lumeen.

Références

« 6,3 millions de Français exclus des nouvelles technologies ». Centre d’observation de la société, http://www.observationsociete.fr/modes-de-vie/exclus-nouvelles-technologies.html. Consulté le 28 janvier 2021.

EHPA - Conseil Presse Formation. https://www.ehpa.fr/. Consulté le 28 janvier 2021.