12/2021
4 min

Annonces & partenariats

La Fête des Lumières s’est invitée auprès de 1000 personnes âgées ou en situation de handicap

Chloé Buiret
Chloé Buiret
Rédactrice

La Fête des Lumières a fait son grand retour, très attendue suite à son annulation l’an passé. Pour que tout le monde puisse s’y rendre, nous avons mis en place un dispositif inédit, en collaboration avec la Ville de Lyon et AG2R LA MONDIALE. Nos 270 établissements ont ainsi pu transporter leurs résidents âgés ou porteurs de handicap au cœur de la Fête. Ils ont découvert les illuminations en réalité virtuelle en même temps que tout le monde, alors que la Fête battait son plein !

Un projet solidaire monté avec la Ville de Lyon et AG2R La Mondiale.

Tous les ans, la Ville de Lyon et AG2R LA MONDIALE proposent une action solidaire autour de la Fête des Lumières. Cette année, nous avons choisi de relever le défi avec eux : rendre la fameuse Fête des Lumières accessible à ceux qui ne peuvent pas ou plus s’y déplacer, les publics empêchés. 


Cet engagement solidaire a toujours été au cœur de nos valeurs. C’est en voulant offrir des moments de bonheur à leur grand-mère en EHPAD que Corentin et Robin ont eu l’idée de fonder Lumeen. Trois ans plus tard, ce sont plus de 50 immersions que nous avons conçues spécifiquement pour les seniors et personnes en situation de handicap. La suite logique, pour nous, startup lyonnaise, c’était de vouloir emmener nos utilisateurs sur cet évènement phare de la région. 

Du quasi-direct : un défi considérable pour notre équipe de production.


Emmener nos utilisateurs à la Fête des Lumières est une chose. Les y emmener en même temps que les 4 millions de visiteurs en est une autre ! Un véritable challenge pour notre équipe de production qui a dû accélérer considérablement son processus de production pour tourner et monter des images de la fête en 24h.


“Produire des expériences immersives de qualité représente un travail considérable. En temps normal, ça nous prend plusieurs semaines. Pour la Fête des Lumières, c’est un sprint et des conditions un peu particulières. On a vraiment condensé notre travail de production pour essayer de recréer cet esprit de quasi-live.” explique Alix, notre chargée de production.Après une session de repérage, accompagnés des régisseurs de la Ville de Lyon, David et Alix ont commencé le tournage sur les différents points d’intérêts de la Fête. C’était sans compter sur le mauvais temps, qui leur a mis des bâtons dans les roues ! “Quand on filme en 360, on doit faire attention à absolument tout, puisqu’on filme dans tous les axes, y compris, au nadir et au zénith, raconte David, responsable production. On doit faire attention à la lumière, aux gens qui passent. Là, on a surtout eu des problèmes avec la pluie et avec le vent.”



Une fois le tournage terminé, place au montage : après plusieurs jours et nuits de travail, mission réussie ! Dès le vendredi 10 décembre, plus de 270 établissements équipés de la solution Lumeen ont pu télécharger l’expérience et amener leurs résidents au cœur de la place des Terreaux, pour contempler le spectacle “Le Lapin dans la Lune” de l’artiste Renato Gonzalez.

Pour que l’expérience soit la plus complète possible, elle a été livrée avec des contenus de médiation, créés grâce aux informations fournies par la Ville de Lyon. Ils permettent à l’animateur ou au soignant qui anime l’immersion, d’accompagner au mieux les utilisateurs, en leur fournissant du contexte sur ce qui est diffusé dans les casques. “Ce système permet de mieux valoriser les œuvres auprès des publics empêchés et de stimuler les échanges avec l’animateur et entre les participants.” nous explique Robin, qui a travaillé plusieurs années en EHPAD avant de co-fonder Lumeen.

Une pensée spéciale pour les lyonnais “empêchés”.


Si la Fête des Lumières est le quatrième événement mondial en termes d’affluence, elle n’en reste pas moins un des événements emblématiques de la région lyonnaise, sur laquelle nous avons voulu mettre l’accent. 4 EHPAD de la Ville de Lyon ont été spécialement équipés pour l’occasion, rejoignant la trentaine d’établissements déjà partenaires sur Lyon et ses environs. 


« Notre objectif c’est faire profiter nos résidents, on attend vraiment cette immersion, raconte la directrice de l’EHPAD La Villette d’Or, avant l'événement. On a commencé à leur en parler et ils s’impatientent de faire cette expérience. Nos résidents sont essentiellement des lyonnais. La Fête des Lumières, c’est quelque chose qu’ils ont toujours connu. Avant, on leur montrait des photos. Cette fois, avec les casques, je pense que ça va être quelque chose de plus réel, c’est bien ! »

A l’EHPAD Les Balcons de l’Ile Barbe (Lyon), les résidents ont redécouvert la Fête des Lumières, d’une tout autre manière, en compagnie d’Alexandre Chevalier, élu à la qualité de vie des aînés.

“Chez Lumeen, on est une équipe lyonnaise. On adore la Fête des Lumières et on voulait rendre ce moment privilégié accessible aux publics empêchés, et en même temps que tout le monde. C’était très important de le faire en même temps que tout le monde” rappelle Robin Metgy, co-fondateur de Lumeen. 


Au-delà de la féérie de l’expérience, cette immersion permettra aux établissements de travailler la mémoire des résidents et de stimuler les échanges entre eux mais aussi avec les familles qui pourront partager et échanger autour de ce temps fort de la vie lyonnaise. Pour prolonger les illuminations pendant la période des fêtes de fin d‘année, une seconde immersion sera proposée courant décembre, pour faire découvrir les installations lumineuses du Parc de la Tête d’Or.

Les médias en parlent.


S'inscrire à la newsletter.

email@contact.com
Je m'inscris
01
La fondation prolonge l’engagement
02
Notre solution de réalité virtuelle
03
Programmes culturels immersifs adaptés aux personnes âgées

Testez Lumeen pendant 21 jours.

Essayez Lumeen auprès de vos résidents ou patients, sans engagement.
Demandez votre essai

Plus d'articles sur

nos annonces et partenariats

.

1 min
11/2020
Lauréat des Défis d'Or 2020 🏆
Lire l'article
4 min
06/2022
Aux HCL, la réalité virtuelle trouve sa place en soins palliatifs.
Lire l'article