04/2023
4

Grand-âge

Réalité virtuelle en maisons de repos : les casques Lumeen en Belgique

C’est au début de l’année 2022 que Chantal Deruette, directrice de la Maison de la Sainte-Famille à Rouvroy (Belgique), est venue à Lumeen, en quête de « gérontechnologies » innovantes. Situé au sud de la Province du Luxembourg, cet établissement d’Association Chrétienne des Institutions Sociales et de Santé, qui regroupe 81 institutions du secteur médico-social, en Belgique et en France. La Maison de la Sainte-Famille accueille 100 résidents, selon différentes modalités d’hébergement : elle dispose ainsi de 74 lits dits « MRS » (maison de repos et de soins), à destination de résidents présentant des pathologies assez lourdes; de 26 lits « MR » (maison de repos), pour les personnes âgées présentant une moindre perte d’autonomie ; et d’une Résidence-services de 29 appartements, à des personnes autonomes de plus de 60 ans.

Les 21 jours d’essai proposés par Lumeen qui ont convaincu résidents et soignants de l’utilité des casques de réalité virtuelle. Une nouvelle collaboration, signant, pour l’institution, le début d’une aventure aussi gratifiante qu’inattendue, où se mêlent innovation technologique, service aux personnes âgées et « coup de cœur » de l’Ambassadeur de Belgique.

Quelle place pour les casques de réalité virtuelle au sein des maisons de repos (MR) ?

Un outil au service des résidents comme des soignants 

Kinésithérapeutes, logopèdes (ou orthophonistes, pour la France), ergothérapeutes, diététiciennes : tous ont été formés à leur utilisation. Surtout, des sessions ont été proposées aux résidents comme aux soignants, afin que chacun puisse découvrir et s’approprier l’outil. Chantal Deruette explique que des créneaux horaires dédiés ont été établis pour que les membres du personnel puissent également bénéficier de l’expérience. C’est d’ailleurs à ce moment-là que s’est aussi faite l’acquisition d’un fauteuil massant, avec l’idée d’associer ces deux dispositifs. L’objectif était alors de pouvoir proposer de véritables instants de relaxation physique et mentale, « pour que chacun puisse trouver un petit moment de répit » dans des journées intenses, précise la Directrice.

L’institution s’est finalement équipée de trois casques de réalité virtuelle en août 2022. Depuis lors, ce sont les kinésithérapeutes qui en ont principalement fait usage. L’un d’eux nous explique que les sessions de réalité virtuelle se conjuguent avec les exercices physiques dispensés, pour des résidents avec ou sans troubles cognitifs. Les applications diffèrent bien sûr en fonction des besoins de la personne, de son état ou encore du temps disponible ; parfois les casques ne sont proposés qu’en fin de séance, parfois ils accompagnent le résident sur l’ensemble de la session. Mais, quelle que soit l’option privilégiée, l’usage de ce nouvel outil se fait « le plus régulièrement possible ». Très prochainement, ce sera au tour d’une éducatrice de mettre à profit les casques, auprès de résidents présentant de plus forts troubles cognitifs.

Une illustration de l'usage des casques auprès de personnes âgées

Apaisement, stimulation et réminiscence 

Car les bénéfices constatés sont déjà nombreux. La directrice de la Maison de la Sainte-Famille, orthophoniste/logopède de profession, fait mention de trois grandes améliorations perçues chez les résidents qui bénéficient de sessions régulières de réalité virtuelle : une impression d’apaisement, plus perceptible bien sûr chez les résidents habituellement les plus agités. En cela, le programme sur les fonds marins se distingue particulièrement ! Des progrès notables sont observés en ce qui concerne le langage oral : les expériences immersives proposées provoquent discussions et échanges, particulièrement lorsqu’elles évoquent des souvenirs lointains et heureux. Chantal Deruette se souvient ici d’une personne âgée qui se réjouissait : « je peux enfin voyager comme je le faisais avec mon mari, dans le bon temps ». Enfin, la Directrice constate « une stimulation qui se répercute dans le comportement », une plus grande tonicité des résidents.

Autant de bienfaits qui se retrouvent aussi dans les observations rapportées par l’un des kinésithérapeutes de l’institution. Les sessions de réalité virtuelle, qui sont le plus souvent proposées en soins « de confort » - après des sessions d’exercice physique fructueuses par exemple -, se révèlent un « bon moyen de s’évader » et de se détendre pour les résidents. Un usage important est d’ailleurs fait du programme Réminiscence auprès des personnes présentant des troubles cognitifs, car cela leur permet de revoir et d’explorer des lieux qu’ils connaissent. L’exemple d’une résidente souffrant de pertes de mémoire à court terme est évocateur, lorsqu’on lui propose d’arpenter à nouveau les rues de son village d’enfance, qu’elle mentionne régulièrement : « sur le moment, on voit qu’elle a le sourire, qu’elle adore, qu’elle rigole, qu’elle évoque d’elle-même des souvenirs ». 

" Bruges, la Belle du Moyen Âge ", une expérience du catalogue Lumeen

Une reconnaissance des experts belges pour l’usage de la réalité virtuelle au service des seniors  

La Maison de la Sainte Famille reçoit le Prix « coup de cœur de l’Ambassadeur » pour son projet avec Lumeen 

                                                                                       © Editions de l’Avenir Presse SRL 

C’est en mars 2022 que le Fonds de l’Union belge décide de lancer, en partenariat avec le gérontopôle d’Île-de-France Gérond’if, la première édition de son Prix de l'Innovation. Son objectif est clair : valoriser des structures à but non lucratif qui déploient des actions à caractère innovant visant à lutter contre l’isolement des personnes âgées et contribuant à l’amélioration de leur prise en charge. Le prix promet par ailleurs aux structures récompensées une aide financière pour l’acquisition des technologies présentées. L’occasion pour Chantal Deruette de soumettre un dossier le projet d’ateliers immersifs avec le dispositif de réalité virtuelle Lumeen, stimulants et collaboratifs, pour prévenir la perte d’autonomie ». Le jury rassemble huit experts français et belges, acteurs dans le domaine de la gérontologie. Il est présidé par Son Excellence M. François de Kerchove d'Exaerde, Ambassadeur de Belgique en France.

Au total, ce sont 13 projets qui seront présentés, pour 4 lauréats : un 1er, un 2d et un 3e Prix… ainsi qu’un Prix « coup de cœur de l’Ambassadeur ». Une récompense décernée, le 6 juillet 2022, à la Maison de la Sainte Famille et reçue par Chantal Deruette, des mains mêmes de l’Ambassadeur. La cérémonie de remise des Prix se tient au sein de la Résidence de Belgique et est également l’occasion de réunir plusieurs intervenants autour d’une table-ronde de haut niveau. Les responsables des projets étaient par ailleurs invités à faire une démonstration des innovations technologiques présentées ; les casques Lumeen ont alors été mis à la disposition de l’assemblée et ont pu être testés par l’Ambassadeur lui-même !

 

Faire connaître la réalité virtuelle et ses bienfaits 

En Belgique comme en France, l’usage de la réalité virtuelle en tant que dispositif non médicamenteux et thérapeutique souffre parfois d’une méconnaissance ou d’idées reçues de la part du public. Nombreux sont ceux qui l’associent encore à du seul divertissement, et n’envisagent pas la valeur ajoutée que peut présenter son utilisation auprès des personnes âgées en perte d’autonomie ou dépendantes, des personnes en situation de handicap ou bien dans l’amélioration des parcours de soins à l’hôpital. La reconnaissance décernée par l’Ambassadeur de Belgique et par le Prix de l’Innovation constitue une alliée précieuse à cet égard, pour aider à faire connaître cet outil et ses bienfaits potentiels auprès des acteurs et partenaires.

© Editions de l’Avenir Presse SRL 

Depuis qu’elle a déployé les casques de réalité virtuelle Lumeen au sein de son établissement, Chantal Deruette a proposé différentes actions de découverte et de sensibilisation :  auprès des familles de résidents, lors des journées portes ouvertes de l’institution le 2 octobre dernier, lors desquelles les casques - comme les fauteuils de massage - étaient mis à la disposition des familles ou bien encore par une communication auprès des autres directeurs de l’ASBL A.C.I.S., qui ont pu, eux aussi, se familiariser avec le dispositif.

 

Nous tenons à remercier vivement la Maison de la Sainte Famille de Rouvroy, ses équipes ainsi que sa Directrice, Chantal Deruette, pour leur engagement, leur confiance et pour les incroyables initiatives engagées en 2022, qui ont su mettre en valeur leur travail et l’accompagnement continu auprès des seniors - et qui ont permis de mettre un casque Lumeen entre les mains de l’Ambassadeur de Belgique !

En 2023, la Maison de la Sainte Famille espère diversifier encore davantage l’utilisation des casques de réalité virtuelle au sein de son établissement : d’abord, en accentuant son usage auprès des personnes présentant des troubles cognitifs plus importants ; ensuite, aux résidents des ateliers ou groupes de paroles, encadrés par des professionnels. Lumeen se tiendra bien sûr à ses côtés tout au long de ces différentes étapes.

Signalons-le ici, nous travaillons aussi à étoffer notre offre de vidéos en continu et proposons chaque mois de nouveaux contenus, y compris en intégrant des expériences et lieux belges à notre catalogue. Depuis juin 2022, c’est d’ailleurs la ville de Bruges qui a fait son entrée au sein du module Évasion, à travers la vidéo « la Belle du Moyen Âge ».

À voir aussi : un reportage de RTL Info Belgique dans une maison de repos à Écaussinnes :

S'inscrire à la newsletter.

email@contact.com
Je m'inscris
01
La fondation prolonge l’engagement
02
Notre solution de réalité virtuelle
03
Programmes culturels immersifs adaptés aux personnes âgées

Testez Lumeen pendant 21 jours.

Essayez Lumeen auprès de vos résidents ou patients, sans engagement.
Demandez votre essai

Plus d'articles sur

le grand-âge

.

1 min
02/2021
Lumeen dans le top 5 des startups VR de 2021 !
Lire l'article
4
04/2023
Réalité virtuelle en maisons de repos : les casques Lumeen en Belgique
Lire l'article